Erika Sainte (les Rivières pourpres) : Comment elle a fait craquer Jean Dujardin et Gilles Lellouche ?

Au côté d’Olivier Marchal, l’actrice belge Erika Sainte crève l’écran. Si son nom vous est peut-être inconnu, vous l’avez certainement vue au cinéma ou à la télévision.

Dans Les rivières pourpres, la série dérivée du best-seller Jean-Christophe Grangé diffusée le 26 novembre sur France 2, elle campe le lieutenant Camille Delauney qui épaule le commissaire Pierre Niémans à résoudre une affaire bien glauque – ce qui est un peu la marque de fabrique de l’univers des Rivières pourpres.

Elle ? C’est Erika Sainte, une Belge de 37 ans, qui n’est pas vraiment une inconnue puisqu’on a pu la voir dans Baron noir donner la réplique à Kad Mérad, ou dans Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi avec (déjà) Olivier Marchal.

Surtout, on l’a vue dans La French en 2014, film dans lequel elle joue un petit rôle certes, mais qui fut décisif dans la suite de sa carrière. Car, c’est lors de ce tournage qu’elle se liera d’amitié avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche qui campaient respectivement le juge Michel et Gaëtan Zampa dans ce polar made in France de Cédric Gimenez qui évoquait les turpitudes de la pègre marseillaise au début des années 70.

Raison pour laquelle on peut actuellement la voir dansLe grand bain, la comédie à succès du moment signée… Gilles Lellouche. Le hasard n’existe pas.

Crédits photos : BEST IMAGE

Click Here: liverpool mens jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *