Monica Bellucci injustement attaquée, elle répond à la rumeur

Via un communiqué publié ce lundi 7 mai, Monica Bellucci a décidé de répondre aux soupçons d’évasion fiscale qui pèsent sur elle. L’actrice de 53 ans dément catégoriquement “les informations aussi malveillantes que foncièrement erronées relayées par certains médias” sur sa situation fiscale.

Monica Bellucci est dans la tourmente. Ce lundi 7 mai, l’actrice de 53 ans a fermement démenti les soupçons d’évasion fiscale qui pèsent sur elle. “Je démens les informations aussi malveillantes que foncièrement erronées relayées par certains médias sur ma situation fiscale” a déclaré l’actrice via un communiqué. La réponse de l’actrice de 53 ans fait suite à un article de Médiapart indiquant que l’administration fiscale française avait demandé aux autorités suisses des informations bancaires sur ses avoirs suisses.

“Bien que mes activités professionnelles s’exercent pour l’essentiel hors de France, j’ai choisi la résidence française. A ce titre, je paie mes impôts en France”a précisé l’ex-femme de Vincent Cassel avant d’ajouter : “Lors du dernier contrôle de ma situation fiscale, j’ai transmis au fisc français tous les éléments d’information demandés et nécessaires pour régler ce dossier. Je suis entièrement à jour de mes obligations vis-à-vis de la France”. “Dès lors, je ne peux que déplorer la diffusion d’informations racoleuses et à ce point approximatives prenant prétexte d’une procédure purement technique pour agiter à mes dépens le chiffon rouge de l’évasion fiscale” a regretté Monica Bellucci.

Dans un arrêt datant du 16 avril et publié le 2 mai, le Tribunal fédéral suisse a donné son autorisation à l’administration suisse pour qu’elle transmette aux autorités françaises les informations bancaires sur les avoirs suisses de la comédienne, selon nos confrères de l’AFP.

Crédits photos : Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *