VIDEO – Iris Mittenaere évoque sa vie précaire après le divorce de ses parents

Ce 17 novembre, Iris Mittenaere était invitée sur le plateau des Terriens du samedi pour présenter son livre Toujours y croire. L’occasion pour l’ancienne Miss Univers de revenir sur son enfance marquée par la précarité.

Alors qu’elle s’entraîne des heures durant au bras d’Anthony Colette pour fouler chaque samedi soir le parquet de Danse Avec Les Stars, la reine de beauté prend tout de même le temps de faire la promotion de son ouvrage, publié le 7 novembre dernier aux Éditions HarperCollins. Toujours y croire, un livre “un peu autobiographique”, comme Iris Mittenaere le décrit elle-même, dans lequel elle revient notamment sur son enfance. Une période marquée par le divorce de ses parents, survenu alors qu’elle n’avait que trois ans.

La fillette part alors vivre avec sa mère, son frère, Baptiste, et sa soeur, Cassandre, comme l’a rappelé Thierry Ardisson. Le tout dans “un confort spartiate, pas d’eau chaude, deux prises de courant” pour reprendre les mots de l’animateur. “Oui, c’était minimaliste, mais en fait on s’en rendait pas vraiment compte parce que ma mère elle est hyper positive.” Celle qui a été élue Miss Univers 2016 a poursuivi expliquant, “on avait l’impression de jouer à des jeux en fait. Elle nous disait : “Bon on va faire cuire les pommes de terre dans la cheminée.” Et nous on trouvait ça super cool. En fait on ne se rendait pas compte que c’était parce qu’on ne pouvait pas faire cuire les pommes de terre parce qu’on avait pas de four.” Une vie à des années-lumière des strass et des paillettes de l’univers des Miss.

(c) C8

Crédits photos : RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Click Here: brisbane lions guernsey 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *